TUTO : Pêle-mêle en tissus

Pendants les vacances, j’ai réalisé avec ma fille et une de ses copines de magnifiques pêle-mêle qu’elles étaient ravies de mettre dans leur chambre. j’ai trouvé l’inspiration chez mon amie Le Ciel et la Lune qui m’en a offert un pour mon anniversaire.

J’ai un peu simplifié la technique originale qui utilise médium et clou pour que les filles puissent le faire toutes seules.
Je partage avec vous le tuto pour le faire. C’est une activité idéale pour occuper un après-midi de pluie.
Compter 2h et moins de 10€ par pêle-mêle (tout dépend du prix du tissus que vous choisissez) .

Matériels :

  • 1 carton mousse de 5mm d’épaisseur (taille à votre convenance moi j’ai pris A3), vous pouvez aussi récupérer des cartons rigides que vous découperez à la taille qui vous convient
  • 1 fat quater de tissus (il faut au minimum 5 cm de plus en longueur et largeur que le carton)
  • 3 m de ruban minimum
  • ouate 100g (un morceau de la taille du carton)
  • attaches parisiennes longues
  • adhésif double- faces
  • colle
  • scotch
  • ciseaux
  • crayon de papier
  • des épingles
  • règle

en facultatif pour avoir de jolies finitions au verso du pêle-mêle : 1 feuille A3 + du making tape

 

Étape 1 : La découpe
Il faut découper tous les éléments pour avoir au final :
  • le carton mousse
  • la ouate de la même taille que le carton
  • le tissus avec 5cm de plus en longueur et largeur que le carton
  • facultatif : une feuille de 0,5cm de moins en largeur et longueur que le carton
Étape 2 : coller la ouate
Il faut d’abord étaler de la colle vinyle liquide sur une des faces du carton (pas la peine de le faire régulièrement mais insister sur les bords.
Puis positionner la ouate sur la colle et appuyer bien pour qu’elle reste maintenu sur la plaque de carton. Si la ouate dépasse un peu vous pouvez recouper pour éviter d’avoir des bords irréguliers.
Étape 3 : positionner le tissus
Sur la face arrière du carton (de l’autre coté de la ouate), mettre du double-face sur 2 des côtés opposés du rectangle.
Commencer par coller un des cotés du tissus (je vous conseille de poser le tissus à plat sur une table envers vers vous et de poser le carton face ouate sur le tissus)
Puis coller sur le coté opposé l’autre coté du tissus en tendant le tendant bien. Il faut s’assurer que sur le devant le tissus ne fait pas de plis mais il ne faut pas non plus que le carton se mette à gondoler.
Avant de coller les 2 autres cotés, couper les coins pour éviter d’avoir trop d’épaisseur.
Pratiquer de la même manière en positionnant le double-face puis faire un coté puis l’autre en tendant bien et en pliant les coins pour ne pas avoir de tissus qui revient vers le devant.
Après couper le surplus de tissus à l’arrière.
Étape 4 : Positionner les rubans
Couper des bouts de rubans assez grand pour pouvoir les mettre en diagonale sur votre carton.
Positionner d’abord les rubans en parallèle dans un sens du tableau en les maintenant sur les bords avec des épingles.
Pour avoir des lignes parallèles utiliser soit une règle équerre (comme sur la photo sinon vous pouvez vous faire un gabarit d’espacement avec une feuille en traçant 2 lignes parallèles espacées comme vous le souhaitez puis plier sur ces 2 lignes). Il vous suffit de prendre le ruban déjà positionner comme référence et de mettre le ruban de le long de l’autre coté de votre gabarit.
Maintenez chaque ruban aux bords du tableau avec des épingles pour qu’ils soient suffisamment tendus.
Positionner les rubans dans l’autre sens de la même manière mais en alternant devant puis dessous aux croisement avec les rubans déjà en place.
Maintenez les rubans avec des épingles au bord et retourner le tableau pour fixer avec du scotch sur tout le tour du tableau les extrémités des rubans (replier au verso).
Étape 5 : Attacher les rubans entre-eux
C’est presque fini. Il suffit maintenant de mettre à chaque croisement des attaches parisiennes pour maintenir les rubans entre eux.
Faites une pré-trou puis passer l’attache parisienne (qui doit prendre les 2 rubans + le tissus + la ouate + le carton donc il faut qu’elle soit suffisamment longue pour être retourner)
Moi je fixe le tout à l’arrière avec un morceau de scotch pour éviter d’avoir le métal directement en contact sur l’arrière mais ce n’est pas obligatoire)
Voilà c’est fini !
Étape 6 : Les finitions
Enfin presque car l’arrière n’est pas très beau (à mon sens), je recouvre donc l’arrière avec une feuille de papier blanc un peu plus petite que le tableau final que je maintien avec du masking tape tout autour. Vous pouvez aussi la coller avec de la colle ou du double face. L’idée est de cacher les étapes de fabrication.
Si vous voulez accrocher votre pêle-mêle au mur il faudra rajouter un crochet sur l’arrière.
Il ne vous reste plus qu’à y mettre des photos, note entre les rubans ou les accrocher avec des minis pinces à linge.
Amusez-vous bien et à bonne création !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *